En 1989, les habitants de Beit-Sahour sont durement punis par Israël pour avoir refusé de payer des impôts qui servaient, en partie, à financer l’occupation des Territoires palestiniens (cf. article Wikipedia sur Beit-Sahour en anglais).

Naji et Jamileh Awad, Fribourgeois originaires de Beit-Sahour, reçoivent alors des demandes d’aide matérielle venant de leurs familles et d’autres habitants de la ville.
Dans cette même période, ils rencontrent successivement l’Evêque melkite de Jérusalem, Monseigneur Lutfi Laham, et le Patriarche catholique latin de Jérusalem, Monseigneur Michel Sabah, en visite en Suisse, qui confirment le besoin d’aide croissant de la population de Beit-Sahour.

A partir de ce moment, Naji et Jamileh cherchent le moyen le plus efficace de réunir et d’acheminer de l’aide « au pays ». En février 1990, ils convoquent amis et collègues à une assemblée, qui aboutira à la création de l’association “Aider Beit-Sahour, Palestine” et l’acceptation de ses statuts. Soutenus par une poignée d’amis, actifs au comité, et un grand nombre de donateurs fidèles, Naji et Jamileh Awad se lancent dans cette aventure au long cours.

Le premier projet soutenu, dès 1990, est la mise sur pied de soins accessibles à tous. Des contacts sont pris avec la Clinique grecque-orthodoxe de Beit-Sahour, que l’association a soutenue pendant de longues années. Certains projets ont été articulés avec la collaboration de l’Aide Sanitaire Suisse aux Palestiniens (ASSP), basée à Genève.

Dès 1993, l’association a étendu son action en soutenant les écoles confessionnelles à travers le financement des frais d’écolages pour les enfants des familles les plus démunies. Projet qui, encore aujourd’hui, reste une priorité pour notre association.

Depuis 1990, l’association continue de soutenir ces deux thématiques essentielles que sont la santé et l’éducation et étend ses actions dans des projets ponctuels, consultables en détail sur notre site.

L’association “Aider Beit-Sahour, Palestine” est une association constituée au sens des articles 60 et suivants du Code Civil Suisse. Elle a pour objectifs, selon ses statuts, d’aider médicalement et matériellement les habitants de Beit-Sahour et, si possible, d’autres localités palestiniennes. Elle informe les adhérents de la situation en Palestine et organise des évènements de sensibilisation de l’opinion publique.

Fonctionnement
L’association est composée d’un comité de 8 bénévoles, qui se réunit plusieurs fois par année.
Les donateurs sont au nombre de 300 environs et sont en majorité des personnes individuelles, mais aussi quelques collectivités telles que des paroisses. Ils reçoivent deux courriers par année. Le premier pour informer de la situation en Palestine et des projets en cours de l’association. Le second pour les inviter à l’assemblée générale ordinaire qui se veut également être un espace ouvert à la discussion.

Tout au long de l’année, la présidence et certains membres du comité maintiennent un contact régulier avec Beit-Sahour. De plus, une personne de confiance cooptée par le comité et vivant à Beit-Sahour aide le comité à superviser les projets soutenus. Enfin, des membres du comité se rendent régulièrement en Palestine, à leurs frais, et rendent visite aux responsables des projets.

Le budget / les dons
Grace aux contributions généreuses et fidèles des donateurs, l’association fait parvenir de CHF 20’000 à 25 000 par année, en moyenne, dans la région de Beit-Sahour, et cela depuis 1990.
Le comité décide de la répartition des dons entre les différents projets soutenus. Lors de l’assemblée générale ordinaire, les donateurs peuvent faire des propositions sur l’utilisation des dons et approuvent les comptes annuels.

Voici deux types d’articles de presse ou de magazine :

1/ Ceux parlant directement de notre association

Cath-Info, Jacques Berset, 2 mars 2017 : “Aider Beit Sahour”, pour soutenir les habitants du “Champ des Bergers”
SwissInfo.ch, Abdul Hafeez Abdali, 9 mai 2012 : article en arabe sur notre anniversaire des 20 ans
La Liberté, Nicolas Maradan, 12 avril 2010 : article sur notre anniversaire des 20 ans
L’APIC, Jacques Berset, 11 avril 2010 : article sur notre anniversaire des 20 ans
La Liberté, Jacques Berset, 29 juin 2007 : article de l’APIC du 19 juin 2007 repris par La Liberté
L’APIC, Jacques Berset, 19 juin 2007 : article sur une conférence avec la présence d’un groupe folklorique de Bethléem
L’APIC, Jacques Berset, 18 avril 2005 : interview de notre Président, Naji, de retour de 3 mois de volontariat en Palestine

2/ Ceux parlant d’un thème qui nous intéresse

Al Faraby, 25 et 28 septembre 2018: Du haut d’une tribune, discours de Mahmoud Abbas à l’Assemblée Générale de l’ONU; discours intégral
Cath-Info, Jacques Berset interviewe Yves Besson, 13 mai 2018 : Israël célèbre le 70e anniversaire de sa création dans une extrême tension
Echo magazine, Christine Mo Costabella, 19 février 2015 : Interview du professeur Yves Besson
L’APIC, Jacques Berset, 19 mars 2014 : article sur la semaine Palestine 2014
Le Pèlerin, Bénédicte Sèvenet, 1 avril 2010 : article abordant le sujet des scouts de Palestine
L’Objectif, Jean-Marc Angéloz, avril 2009 : témoignage de notre membre, Marie, de retour d’un voyage à Bethléem
L’APIC, Jacques Berset, décembre 2008 : interview du Père Livio qui a eu un coup de coeur pour Bethléem
Christianisme Aujourd’hui, Natacha Horton, mai 2008 : témoignage de Monsieur Rémond Graf à Bethléem
Le Monde, Henri Tincq, 07 avril 2007 : article parlant de la situation des Chrétiens de Terre Sainte à Pâques 2007
La Liberté, Olivier Dessibourg, 27 juin 2000 : un groupe folklorique de Ramallah aux RFI de Fribourg

 
Le samedi 10 avril 2010 l’association a fêté ses 20 ans d’existence dans les locaux du Café de l’ancienne gare et du Nouveau Monde à Fribourg. A cette occasion, plus de 80 personnes nous ont rejoints pour savourer les plats du buffet oriental préparés par les deux fils de notre Président, Niddal et Bassam Awad.

A cette occasion, plusieurs discours ont été prononcés afin de souligner l’importance du travail de notre association.

Les convives du buffet ont ensuite rejoint les 40 spectateurs déjà dans la salle du Nouveau Monde pour assister au concert de Michel Bühler, venu spécialement pour l’occasion. Un remerciement très spécial et chaleureux à Michel Bühler qui s’est déplacé et s’est produit gracieusement en faveur de notre association. C’est un très beau cadeau qu’il nous a fait et nous en sommes très honorés. Ses textes forts de sens ont su toucher les coeurs des 120 personnes venues l’écouter.

Nous tenons à remercier les responsables, les bénévoles et les techniciens son et lumière du Nouveau Monde et du Café de l’ancienne gare, qui ont permis que cet évènement se déroule sans accroc.

Nous espérons que, comme nous, vous garderez de cette soirée un excellent souvenir. Nous vous remercions d’avoir joué le jeu avec nous. Quel plaisir que de voir toutes ces personnes ensemble, réunies pour la même cause, dans une ambiance de fête ! A dans 10 ans pour une nouvelle fête ?